//-->

La dysplasie de la hanche chez le chien : les infos et conseils santé

La maladie des os, muscles et pattes

C'est une maladie malheureusement très répandue chez de nombreux chiens, en particulier chez les moyennes et grandes races.

La dysplasie de la hanche se manifeste de façon précoce par de l'arthrose plus ou moins importante.

La tête du fémur, emboitée dans la cavité glénoïde du bassin, y est maintenue par une capsule fibreuse, par les muscles de cette zone, et par un ligament appelé ligament de la tête.

Dans le cas d'une dysplasie, il existe une défaillance de ce ligament : Il ne fixe plus complètement la tête qui bouge alors anormalement dans sa cavité, entrainant une déformation puis de l'arthrose.

Bien qu'elle soit héréditaire, et donc ne rentre pas dans cadre de la vaccination chez le chien, et malgré les efforts des éleveurs, le système de transmission très complexe de la dysplasie chez le chien ne permet pas de l'éradiquer complètement.

Il faut préciser également que d'autres facteurs que la transmission génétique peuvent jouer dans le développement de cette affection : L'alimentation du chien et l'environnement, avec d'éventuels excès d'activité physique.

Les symptômes de la dysplasie de la hanche

Les symptômes ne sont pas évidents, en dehors d'une démarche suspecte chez le chiot qui dandine fortement de l'arrière-train, plus que la plupart de ses congénères. Chez l'adulte, on remarque une boiterie, le matin au lever ou près un long moment de repos.

Ces symptômes varient énormément d'un sujet à l'autre. Un chien dysplasique peut ne souffrir d'arthrose que des années plus tard, alors qu'elle se déclara de façon beaucoup plus précoce chez un autre.

Le traitement de la dysplasie chez le chien

Le traitement peut consister soit en l'administration d'anti-inflammatoires sous forme de cachets ou en injections, soit en une opération chirurgicale.

Il en existe de nombreuses techniques, selon l'évolution de l'affection et de l'état général du chien. On pratique aussi aujourd'hui la pose de prothèses, méthode plus coûteuse mais qui semble se révéler efficace.

Selon la gravité de la dysplasie, et après établissement d'un diagnostic par radiographie (seulement à partir de l'âge de 12 à 18 mois selon la race), le chien est classé dans l'une des catégories correspondant à son état.

De A à E (A étant le signe de l'absence decete maladie et E la forme la plus prononcée).

Cette maladie canine fait partie des « vices rédhibitoires » qui permet le remboursement intégral du chien à l'acheteur en tant que vice caché.

Dans la pratique, le délai pour entamer des poursuites étant largement inférieur (1 mois) à celui nécessaire pour constater la maladie (12 à 18 mois) , il y a peu de chance d'obtenir réparation. Nous conseillons dans ce cas d'envisager plutôt un dédommagement à l'amiable.

Quels sont les recours à la la dysplasie ?

La dysplasie de la hanche est inscrite sur la liste des vices rédhibitoires du chien. Cette inscription permet à l'acheteur de se faire rembourser intégralement le chien s'il a été vendu avec ce vice de santé caché.

Toutefois, en aucun cas le vendeur n'est tenu de rembourser les frais de traitement occasionnés par la maladie s'ils ont été pratiqués sans son accord.

De plus, le délai légal pour assigner le vendeur en justice, au tribunal d'instance, est de trente jours francs après livraison de l'animal.

Etant donné l'âge d'achat d'un animal (deux mois environ) et le développement souvent tardif des signes de la maladie, il est rare de pouvoir intenter une action en justice pour ce motif.

Les seuls recours légaux passés ce délai d'un mois sont en théorie la nullité de vente fondée soit :

  • sur une erreur de la qualité substantielle de l'animal acheté (le chien ne correspond pas à l'utilisation qu'on voulait en faire, si tant est qu'elle ait été précisée lors de l'achat),
  • sur le dol (vente d'un objet présentant un défaut en toute connaissance de cause : encore faut-il le prouver).

Dans tous les cas, l'idéal est de parvenir à un accord amiable en contactant l'éleveur.

D'autant que tout ce que vous pouvez obtenir légalement en ayant recours à ces différentes actions en justice est le remboursement du chien, en échange de sa restitution. Et il n'est pas facile de rendre un animal avec lequel on vit depuis parfois longtemps.

Par ailleurs, les éleveurs font beaucoup d'efforts aujourd'hui pour lutter contre cette maladie qui touche de plus en plus de race et d'individus parmi ces races. Ils sont donc très attentifs et intéressés par le devenir de leurs animaux et la qualité de leurs reproducteurs vis-à-vis de ce vice.

Les différents types de dysplasie

A - Aucun signe de dysplasie

  • parfaite congruence/coaptation de la tête fémorale et de l'acétabulum
  • interligne articulaire étroit et régulier
  • rebord acétabulaire crânio-latéral bien délimité et légèrement "englobant"
  • angle de Norberg-Olsson supérieur ou égal à 105

B - état normal

  • très léger défaut de congruence/coaptation entre la tête fémorale et l'acétabulum
  • angle de Norberg-Olson supérieur ou égal à 105

ou

  • parfaite congruence/coaptation de la tête fémorale et de l'acétabulum
  • angle de Norberg-Olson compris entre 100 et 105
  • centre de la tête fémorale située médialement au rebord acétabulaire dorsal (ou sur ce dernier)

C - Dysplasie légère

  • congruence/coaptation imparfaite entre la tête fémorale et l'acétabulum
  • angle de Norberg-Olson compris entre 100 et 105
  • éventuellement rebord acétabulaire crânio-latéral légèrement évasé
  • et/ ou très discrets signes d'arthrose sur la tête et le col fémoral

D - Dysplasie moyenne

  • mauvaise congruence/coaptation entre la tête fémorale et l'acétabulum avec sub-luxation
  • angle de Norberg-Olson compris entre 90 et 100
  • acétabulaire crânio-latéral légèrement évasé et/ou signes d'arthrose

E - Dysplasie sévère

  • Sub-luxation ou luxation manifeste
  • angle de Norberg-Olsson inférieur à 90°
  • éventuellement déformation de la tête fémorale et de lacétabulum (chapeau de gendarme, évasement) et autres signes d'arthrose

There are 12 Comments

Bonjours j'ai un malinois de 4 mois et quelques semaines et je suis craintif quand aux maladie du chien,

il a rien alarmant mais je voudrai savoir si il a un moyen simple de savoir si mon chien est atteint de la dysplasie

Quelques questions :

Est ce normal que quand il marche il tire sur ses pattes arrières? j'ai du mal a l'expliquer, enfaite quand il cour y'a rien de spécial mais quand il marche j'ai l'impression qu'il a l'arrière train baissé et qu'il marche comme si il tiré quelque chose.

Avec la dysplasie, j'ai cru comprendre que le chien ne peut pas courir longtemps, donc combien de temps environ?

S'attrape t'elle d'un coup sur une mauvaise réception par exemple ou est ce une dégradation dans le temps?

Pour info la visite du veto il y a 2 semaines n'a rien signalé

Merci

@Philippe je connais des chiens dysplasiques D et E qui marchent très bien sans boiter ni tirer la patte, j'en connais même qui font de l'agility... Et ce sont des chiens de 7/8 ans.

Je pense pas qu'une dysplasie, à part cas très grave, puisse être vu à l'oeil nu.

Et pour la radio je pense qu'il faut attendre l'âge de 12 mois pour le Malinois  non?

@Anonyme

effectivement on peu faire une pré radio à 6 mois pour avoir une idée
en revanche il est pas rare de voir des chiens dysplasique et tourner en travail, d'ailleurs on a souvent remarqué qu'un chien dysplasique saute mieux qu'un chien normal (attention c'est pas un généralité)
Il y a aggravation dès lors qu'il y a de l'arthrose ou luxation ou subluxation où là ça devient particulier pour un chien.

Sinon un chien dysplasie D par exemple peu très bien vivre jusque 15 ans

Bonsoir tous,

Je voudrais savoir si une dysplasie est-elle detectable chez un chiot ? (dans le cas present il est agé de 5 mois)
Petit il ne se tenait pas vraiment sur sa patte arriere gauche, lorsqu'il faisait ses besoins et lors de la course au galop.
Ce chiot a deja vu divers véto, et la derniere fois (il y a environ une semaine) l'osteo a soupconné une dysplasie.

Apparement il a les hanches qui poussent vers l'exterieur au lieu de rentrer, et ça serait un signe de dysplasie?

Voila en gros le portrait,
je voudrais avoir les temoignages des personnes ayant peut etre été face a ce probleme, ou des persones ayant ou ayant eu un chien dysplasique. Et surtout je voudrais savoir si le diagnostic de la dysplasie peut etre vu si tot ?

@Frenzy Cela ressemble plus à une malformation. Sans radio, difficile de dire que c'est une dysplasie.

Il me semble que la dysplasie est difficillement détectable avant la fin de la croissance d'un chien.

 

@Frenzy Pour avoir eu des parents éleveurs de B.A je confirme OUI ! la dysplasie se vois bien avant l'age adulte et c'est pas bon signe :(

Je me rappelle que nous faisions passer des Pré-radio à 6 mois pour savoir ce qu'il en était. Pour le coût il est entre 50 et 150 euros je dirais. Tout depend s'il y a anesthesie ou pas, si on fait les hanches et les coudes, etc.

ça fait déjà 2 ou 3 fois que mon chien souffre vraiment de la hanche (très douloureux au toucher) en revenant de journées où il a pas mal couru.

Dans la journée, pas de probleme, il court dans tous les sens mais le soir  impossible de lui toucher les hanches, il hurle mais le souci est qu'il ne boite pas, marche normalement même si c'est douloureux au toucher.

je crains un probleme de dysplasie ou d'arthrose ou arthrite (c'est un DOB de 8 ans), je dois aller prochainement faire faire les vaccins annuels. Une radio peut-elle détecter un eventuel probleme ???

Merci

@Amanda Ma chienne a 8 ans, elle est croisée berger, et elle commence a avoir de l'arthrose, elle elle a du mal a marcher, monter et descendre les escaliers, pi quand elle reste trop longtemps sans bouger elle a du mal a se lever.
Normalement oui ca devrait se voir sur les radios.

@Amanda Il a beaucoup couru hier et hier soir, c'était la totale : super douloureux, chien qui boite à max de la hanche droite.
J'ai pris Rendez-vous  chez le véto (pour les vaccins aussi), en attendant il m'a donné des anti-inflammatoires pour faire passer la douleur.

Lundi il prendra des radios pour infirmer ou confirmer le problème à la hanche... :(

@Amanda
Le véto l'a ausculté, il lui a fait faire plusieurs mouvements et ne suspecte pas d'emblée une dysplasie bien que le terrain soit favorable, grand chien, race prédisposée, âge qui commence à être avancé, parents inconnus qu'on ne sait pas indemne de dysplasie. Au toucher, il n'a pas senti de déboitement ou autres.

Pour l'instant il penche plutôt pour des crises d'arthrose, donc mon chien a un traitement anti-inflammatoire pour la crise qu'il vient de me faire (RIMADYL jusqu'à mercredi - 7 jours) et il a une cure d'Agilium+ de 3 semaines que je dois renouveler tous les 3 mois (principe de l'Artphyton ou Harpagophytum qu'on donne aux chevaux), il m'a aussi dit de "contrôler" (dans la mesure du possible) son activité physique.

Je dois surveiller l'évolution de la douleur à la hanche de mon chien dans les 6 mois qui viennent en fonction de l'activité qu'il a fait, noter le nombre ou la force des crises et en faisant la cure d'Agilium.

Bref, s'il refait une forte crise d'arthrose, je dois le mettre au repos complet pendant un bon moment, jusqu'à temps qu'il soit complétement "guéri" et là on fera une radio de contrôle pour vérifier s'il est dysplasique ou pas (il m'a dit que faire cette radio dans un moment de crise faussait le diagnostic final) et en plus il faut endormir totalement le chien car il doit être immobile de chez immobile pendant la radio.

En cas de dysplasie avérée, il n'y a pas de traitement qui guérit completement car c'est une maladie dégénérative du cartilage.
Si la dysplasie est avérée, j'ai deux choix :

  • soit je fais un traitement de fond, en cure d'Agilium+ pour retarder l'évolution de la maladie (se developpe moins vite) en contrôlant l'activité de mon chien (pas de grosse course, moins de rando avec lui à cheval)
  • soit je fais un traitement chirurgical avec rabot de l'articulation et ça implique grosse opération et rééducation de la marche...

Je dois avouer que la deuxième solution me tente pas trop surtout que le véto m'a dit qu'il serait quand même bien "handicapé" et que ça ne vaut pas le coup de le faire sur des chiens âgés (8 ans et +) donc tant qu'affaire je préfère prendre le probleme tôt et faire des cures d'Agilium régulièrement (le médicament coutant peu cher genre 15 € les 21 comprimés) pour retarder le vieillissement de l'articulation.

Bref, je vais essayer de tester les traitements doux et je vais me renseigner auprès de ma copine Sylvie (qui est ostéopathe équin et canin et autres gros animaux, moutons, vaches etc....) s'il n'y a pas une thérapie à voir de ce côté là ou des manipulations à lui faire régulièrement pour diminuer l'évolution de la maladie.

@Amanda La dysplasie ne s'installe pas en vieillissant.....Beaucoup d'eleveurs maintenant font les radios pour voir si les sujets sont sains...

Pour l'arthrose prevoir en trousse de 1er soins les inflammatoires type rymadil et l'agilium + fait effectivement des miracles (10 comprimes 4€30). J'en donne continuellement à mon chien et j'avoue que c'est assez efficace.

L'hygiene de vie doit aussi hélas changer le chien ne doit pas passer en surcharge ponderale,prevoir donc une alimentation en consequence,le faire passer en alimentation type senior ,l'avantage est que ces croquettes sont riches en glucosamine.

On peut aussi y ajouter quelques cuilleres à soupe d'huile de saumon (1 cuillere pour 5 kgs de masse)

Certe, l'arthrose ne se guerit helas pas mais on peut ralentir grace à cette methode la degenerescence de l'articulation

@Amanda des nouvelles...

ça fait déjà plus d'une semaine que mon chien est en cure d'Agilium+.

Cette semaine j'ai essayé de l'emmener plusieurs fois avec moi (c'est opération, CLOTÛRE de PRE cette semaine).

j'ai fait le tour du parc, pas de probleme le soir, le chien a couru toute la journée.

2 jours plus tard (donc avant-hier), j'étais de corvée de démontage et remontage de parc donc mon chien a couru toute la journée pendant qu'on s'affairait à monter la cloture, il a pas mal couru et fait des allers-retours entre moi et ma fille (vu que pour aller plus vite, on faisait le parc en parallèle), hier soir la hanche était un peu douloureuse mais pas de boiterie et rien ce matin.

J'ose espèrer donc que ce n'est que de l'arthrose et qu'avec des cures régulières d'Agilium+, ça ira très bien, je ne désespère pas de pouvoir le reprendre en rando (c'est à dire plus de 2 jours) de nouveau.

A suivre...

De toute façon, Mon toutou étant un chien qui ne vit que pour courir, je me vois mal le brider quand il est dehors !