Éducation du Labrador et façon de vivre

Le Labrador regorge de qualités, à la chasse comme au quotidien, son côté « bonne patte » le rend irrésistible.

Il est équilibré, gentil, docile, fidèle, intelligent, adaptable, très sociable et peu adepte à la solitude. C’est un compagnon merveilleux et rassurant. Il faut toujours avoir à l’esprit que le labrador souffre d’être isolé de la famille : chaque jour vous devez lui consacrer du temps, une simple présence humaine suffit.

Même avec un grand terrain, c’est de toute façon un chien qui n’aime pas vivre seul et adore la présence de son maître et les rapports avec les enfants sont d’ailleurs excellents. Donc, s'il est heureux, il ne vous fera pas de dégât et saura se faire oublier quand c’est nécessaire.

Il s’adapte en ville comme à la campagne sous réserve de se dépenser quotidiennement et surtout, il faut s’occuper de lui.

Son éducation, facilitée par son aimable caractère, se déroule en douceur avec un soupçon de fermeté, d’autorité, de tendresse, de caresses et de récompenses.

Très jeune, le petit labrador montre de grande disposition pour le dressage et comprend très vite les ordres données.

A 8 ou 10 mois, un labrador peut être obéissant, ce qui montre que c’est un chien aisément éducable, mais quand même à éduquer car il fait tellement figure d’un chien parfait que les gens auraient tendance à le laisser s’éduquer tout seul.

D’ailleurs le labrador est souvent choisi pour porter assistance aux personnes handicapées grâce à sa rapidité de compréhension et sa volonté à faire plaisir.

Pour éduquer son chien, il faut donner l’ordre bref et précis, sur un ton calme accompagné de son nom et surtout le faire en jouant c’est à dire ne pas faire usage de la force ou de la contrainte, bien au contraire !

Pendant ses périodes de jeux, lui apprendre les notions de base : « assis », « pas bouger », « au pied ». Le labrador adore aussi rapporté les objets que vous lui lancez (ou non) : encourager cette aptitude. Ne laissez donc pas traîner ce qu’il ne doit pas toucher.

Si votre labrador ne vous obéit pas, on le réprimande en le secouant par la peau du dos puis l’ignorer. La meilleure formule est la récompense donc ne pas mettre le chien dans une situation qui le pousse  à commettre une bêtise.

Le mordillage est une manie de jeunesse. Ne le laissez pas vous mordiller. Vous lui dite « non » d’un ton sec et si cela ne suffit pas, une claque sur le nez devrai l’arrêter sans le traumatisé pour autant.

La marche en laisse s’apprend dés le début. Vous devez lui apprendre à ne pas tirer sur sa laisse et à se tenir toujours du même côté, en principe du côté gauche. Lorsque le chiot dépasse votre genou vous lui donnez un coup de journal sur le museau et prononcer le « non » d’un ton sec. Prévoyez les cas où il risque de tirer (vu d’un chien, chat) en lui disant le « non » à l’avance.

Vous devez récompenser le chien à chaque exercice réussi et surtout les séances de dressage ne doivent jamais durer longtemps.

Le rappel est naturel donc il faut l’habituer très tôt. En grandissant et en prenant de l’assurance le chien risque de désobéir, dans ce cas, partez dans le sens opposé en l’appelant.

Lorsqu’il revient, le récompenser. Ne pas aller dans la direction dans laquelle il se dirige car il vous entraînera loin. Et surtout, quand le chien revient, même si ce n'était pas à l’ordre, le récompenser et de ce fait le chien aura envie de revenir la fois prochaine.

Si vous le punissez ou montrer de la colère, le chien n’osera pas revenir de peur d’une punition. Le labrador a envie de faire plaisir alors faite lui plaisir.

La baignade est une grande partie de plaisir pour le labrador. D’ailleurs, pendant sa croissance, c’est le seul exercice physique autorisé. Il faut éviter les courses forcées et le laisser à son rythme. Si votre labrador, étant jeune, ne veut pas se baigner, ne jamais le forcer car vous lui enlèverai le goût de l’eau qu’il pourrait avoir plus tard.

S'il se baigne dans l’eau de mer, rincez-le à l’eau douce, en le douchant pour enlever le sel.

Surtout ne vous laissez pas attendrir par ses grands yeux : si vous le laissez faire ses 4 volontés, il se mettra vite à grignoter une place sur le canapé ou sur votre lit.

A Faire dans l'éducation du labrador

  • L'éduquer en douceur, avec calme et patience,
  • Profiter des moments privilégiés du jeu, où vous avez toute son attention, pour l'éduquer,
  • Encourager son aptitude au jeu de rapport.

A ne pas faire dans l'éducation du labrador

  • Crier les ordres,
  • Donner des indications contradictoires,
  • Le frapper s'il ne vous obéit pas,
  • Le laisser dormir sur les fauteuils ou sur le canapé.

Langage canin du Labrador

Il réagit davantage à l’intonation qu’aux mots. En fait, il est réceptif à des indications émanant de tout son corps, gestes, odeurs, expressions du visage et du regard. Le langage canin est essentiellement gestuel dans son expression

Le labrador avec les enfants

Avec les enfants, le labrador est une crème.

Il se laisse bien volontiers chahuter et les heures passées avec ses petits maîtres sont ses moments préférés de la journée. Jamais agressif, il ne risque pas de grogner ou de mordre. Mais attention, en revanche, à son impétuosité.

Il risque en effet, dans l’excitation du jeu, de bousculer ou renverser les plus petits. Il est préférable de surveiller discrètement leurs ébats et de se tenir prêt à intervenir pour le calmer si nécessaire.