Conseil pratique sur la cohabitation chien chat

Leurs rapports réputés difficiles n’empêchent pas de nombreux maîtres d’abriter chiens et chats sous le même toit.

 

Quels sont les bons réflexes à avoir pour que tous vivent en parfaite harmonie ? Modes de communication, vie sociale, expression de besoins : les chiens et les chats diffèrent en tout.

Alors qu’un chien qui remue la queue indique généralement son bien-être, chez le chat cela sera la manifestation d’un agacement prononcé. Un félin couché sur le flanc est signe de détente, alors qu’un chien dans la même posture fait acte de soumission. Et les exemples de la sorte sont légions.

Quant à la mémoire collective, elle les prétend ennemis jurés ! Pourtant ces deux animaux sont loin de se détester et sont même capables d’entretenir des rapports très harmonieux.

Chien et chat : question de personnalité

L’un et l’autre se considèrent comme des individus, et non des races. Un chat perçoit-il un caniche ou un berger allemand de la même façon ? Non.

Tout dépend des conditions de leurs rencontres, de la configuration de leur territoire, de leurs expériences passées avec d’autres congénères.

Plus que l’espèce, c’est la personnalité de l’animal qui entre en ligne de compte. D’où certaines règles élémentaires à respecter si l’on veut organiser une entente chien/chat paisible.

Votre animal a-t-il été bien sociabilisé ?

C’est en effet un élément déterminant. Un chiot ou un chaton qui a - durant les 3 premiers mois de sa vie - été stimulé par le contact et le jeu avec d’autres animaux, développera des liens durables avec d’autres espèces que la sienne. Si vous accueillez un chaton à la maison, assurez-vous qu’il a déjà été au contact de chiens.

La configuration du territoire est-elle propice à la cohabitation ?

Il ne faut pas oublier une donnée fondamentale : le chat est avant tout un animal territorial. Toute sa vie s’organise autour de l’endroit où il dort, où il mange.

Si celui-ci est brouillé par les odeurs diffusées par le chien, cela sera anxiogène pour lui. Il faut veiller à ce qu’il ait accès à des lieux où il pourra être au calme et se sentir en sécurité.

Comment les présenter l’un à l’autre ?

Ne pas forcer la rencontre et ne pas maintenir les animaux. Préférer une pièce qui dispose d’un lieu où ils pourront se réfugier (en hauteur pour le chat par exemple) et s’isoler.

Restez présent, mais sans intervenir. Après une demi-heure maximum, installez chaque animal sur un territoire bien déterminé. Les premières nuits, n’hésitez pas à les séparer.

De la même façon, ne placez pas leurs gamelles côte à côte. Par contre, vous pouvez disposer les jouets de l’un sur le territoire de l’autre afin que chacun identifie les odeurs de son futur colocataire, et s’y habitue.

Nos conseils

Si votre chat est trop stressé par l’arrivée d’un chien, utilisez des phéromones - en vente chez le vétérinaire - qui, sous forme de diffuseur ou de vaporisateur, peuvent être répandues dans la maison. Elles rassurent efficacement les chats les plus anxieux.

Pour conclure, les chiens et les chats peuvent être à l’origine de magnifiques amitiés. Ne baissez pas les bras. Au pire, ils entretiendront une relation d’indifférence... cordiale !