Décodez les attitudes et le langage de votre chat

Miaulements, ronronnements, attitudes : décodez le langage de votre chat.

Plus vous saurez être à l'écoute de votre animal, plus vous serez à même de le comprendre. Apprenez à décoder les signaux qu'il vous envoie.

Postures, miaulements, regards, ronrons,... Malgré sa réputation d'animal solitaire, le chat est un grand communicant.

  • Quelles sont ses armes favorites pour vous attendrir ?
  • Et ses postures préférées pour vous indiquer son mécontentement ?
  • Comment distinguer un miaulement de plaisir d'un cri de panique ?

Voici quelques clés de décryptage pour ne plus avoir à donner… votre langue au chat !

Ronronnements, miaulements, sifflements.

Les chats communiquent par la voix, et pour cause : leur répertoire vocal comporterait seize vocalises différentes chez l'adulte et neuf chez le chaton !

Les sons émis par le chat se rangent en trois familles distinctes :

  • Les murmures : Ce sont les ronronnements et les claquements de langue qui, réalisés bouche fermée, accompagnent les moments agréables, comme le toilettage ou les caresses.
  • Les voyelles : Lorsque le chat veut communiquer avec son maître, il utilise des voyelles qu'il émet en… miaulant !  Le miaulement constitue toujours une demande. Suivant sa tonalité, vous devez essayer de comprendre ce que veut votre chat. Chaque mot de ce langage du chat ou chaque situation correspond à un cri particulier. Il vocalise en boucle, avec peu de silences entre deux miaulements ? Il est dans une situation positive qui l'excite. Il émet des vocalises courtes, espacées par de longs silences ? C'est sa façon de lancer un SOS et de vous prévenir que rien ne va plus.
  • Les hautes intensités : Les sifflements ou les crachements expriment la colère ou la peur. Les cris, les feulements, les hurlements et les grondements sont un moyen de communication entre chats, correspondant souvent à l'appel de la femelle par le mâle et vice versa.

Les attitudes du chat

Le chat s'exprime aussi par ses postures et ses mimiques. Son corps est un moyen de communication à part entière.

Les oreilles et la queue en disent long sur ses états d'âme ! Ainsi, dès votre arrivée, il vous accueille, la queue en cierge ou un peu recourbée à son extrémité. Il est content, attaché à vous, et se frotte contre vos jambes.

Il peut également vous faire comprendre en agissant de cette manière et en miaulant qu'il a faim ou qu'il a envie de caresses.

Si votre chat ferme les yeux devant vous, c'est qu'il vous fait entièrement confiance.

S'il est étendu sur un canapé ou sur le sol et fait des mouvements amples et très lents avec la queue, c'est qu'il est entièrement détendu.

S'il vous montre son ventre, c'est qu'il a envie de caresses ou de jeux. Pour vous inviter à jouer avec lui, il peut se placer ventre au sol, oreilles en arrière et queue en mouvement.

S'il agite le bout de la queue, c'est qu'il est impatient ou indécis.

S'il frappe le sol avec sa queue, c'est qu'il est en colère.

S'il a le dos arqué, les oreilles aplaties vers l'arrière, s'il gronde ou crache, si les poils de sa queue sont hérissés, c'est qu'il est vraiment très fâché, pas la peine d'essayer de l'amadouer !

Si le chat est effrayé, il redresse son poil de manière uniforme sur tout son corps. S'il est menaçant, seule une bande de poils se hérisse le long de sa colonne vertébrale et de sa queue.

Les communications olfactives chez le chat

Les chats aiment marquer leur territoire en laissant leur empreinte sur les objets situés dans les zones où ils passent souvent.

Pour ce faire, ils se font les griffes à des endroits précis en imprégnant les objets de leur odeur sécrétée par les glandes situées sur les pattes.

Il s'agit d'une signature olfactive qui sert à prévenir les autres chats. Si le chat frotte la tête contre un objet ou une personne, il dépose des sécrétions laissées par des glandes situées sur son museau. Il peut aussi laisser des sécrétions grâce à des glandes situées sur sa queue.

Les odeurs de la zone périanale sont également un instrument de communication entre chats.

Les expressions des yeux chez le chat

Les pupilles des chats sont extrêmement réactives à la lumière. Elles peuvent se réduire à de fines fentes en pleine lumière et se dilater complètement dans l'obscurité : ce qui leur permet de voir ce que nous ne voyons pas.

Si le chat est calme, ses yeux sont bien ouverts. S'il chasse, ses yeux fixent intensément sa proie.

S'il a peur, ou s'il est excité, on peut voir les vaisseaux sanguins rétiniens au travers des pupilles dilatées.

Attention, les chats n'aiment pas qu'on les regarde droit dans les yeux – il s'agit pour eux d'une offense ! –, mais si vous clignez des yeux, ils prennent ce signe pour une invitation à vous répondre.

Le saviez-vous ? Le chat comme anti-stress !

Lorsque nous caressons un chat, nous nous relaxons.

Ceci provoque chez nous des changements physiologiques : notre rythme cardiaque ralentit, nos muscles se détendent, notre tension artérielle baisse et notre rythme respiratoire diminue.

Cela nous permet d'augmenter nos défenses immunitaires. Cet état de relaxation coïncide avec la diminution de production d'adrénaline et d'hormones corticoïdes (les hormones du stress), hormones produites par notre corps en réponse à des situations de crise.