Faire du sport avec son chien : les conseils

L'un des grands avantages à se procurer un chien, c'est que dans les mois qui suivent son acquisition, la plupart des maîtres sont en bien meilleure forme physique qu'auparavant. Et c'est tout à fait normal, puisqu'il est beaucoup plus agréable d'aller s'amuser avec son chien que de faire du vélo stationnaire.

Vous pouvez bien sûr enseigner à votre chien à donner la patte, cacher des objets dans la maison et lui demander de les trouver ou même vous asseoir par terre et jouer avec lui. Mais sachez-le, la plupart des chiens ont besoin de se dépenser davantage.

Si vous ne l'emmenez pas au moins faire une promenade une fois par jour, vous constaterez rapidement que votre chien a un trop-plein d'énergie et vous risquez d'en payer les conséquences à la maison. Alors plutôt que de le voir mettre en pièces une paire de chaussures simplement parce qu'il voulait se désennuyer, emmenez le faire de l'exercice avec vous.

Vous trouverez ici quelques exercices que votre chien aura du plaisir à faire avec vous.

Pour chacun d'eux, nous vous indiquons la dépense énergétique (minimale, moyenne, maximale) pour vous et votre chien. à vous de voir ce qui vous convient.

Quelques conseils avant de débuter

Avant de vous embarquer dans un programme d'exercices intenses, il est préférable d'en discuter avec votre vétérinaire.

Il faut évidemment tenir compte de la race de votre chien, mais aussi de son âge et de sa condition physique. De même, votre chien a besoin de se nourrir convenablement avant d'aller faire de l'exercice.

Il ne faut pas par exemple l'emmener faire du jogging immédiatement après le repas. Il faudra également prévoir de l'eau non seulement pour vous, mais aussi pour lui. 

Notez aussi que tout comme vous, votre chien aura besoin d'une période de réchauffement. Si vous optez pour un exercice qui occasionne pour lui une dépense maximale d'énergie, commencez par quelques minutes de promenade.

De plus, permettez-lui de reprendre son souffle à l'occasion. La dixième fois qu'il vous rapporte le frisbee par exemple, il est peut-être bon de vous asseoir par terre avec lui quelques instants pour le caresser avant de recommencer. 

Finalement, assurez-vous bien de connaître tous les règlements en vigueur dans votre secteur en ce qui a trait à la présence des chiens. Dans la plupart des cas, on vous demandera de tenir votre chien en laisse. De même, ce ne sont pas tous les parcs qui accueillent les chiens. Pour trouver les meilleurs endroits, rien de plus facile que de vous adresser aux autres propriétaires de chiens que vous croisez sur votre chemin.

Le jogging avec son chien

Dépense énergétique

  • La vôtre : maximale
  • Celle de votre chien : maximale

De tous les exercices qui suivent, le jogging est de loin celui qui vous fera perdre le plus de calories. Pour peu que vous ayez un chien un tant soit peu en forme, celui-ci n'aura aucun mal à vous suivre. Il vous appartient donc d'imposer le rythme à votre chien et non l'inverse. Si vous ressentez de la fatigue, n'hésitez pas à prendre une pause et à alterner course et marche. Vous n'avez qu'à traîner un bâton avec vous et le lancer au loin tandis que vous marchez. Ainsi, votre chien pourra très bien continuer à faire de l'exercice pendant que vous reprenez votre souffle.

Le frisbee avec son chien

Dépense énergétique

  • La vôtre : minimale
  • Celle de votre chien : maximale

Voilà une activité qui peut vous faire bouger un peu tout en faisant en sorte de permettre à votre chien de se dépenser au maximum. Mais avant d'aller jouer au frisbee avec votre chien, assurez-vous qu'il s'agit d'un bon exercice pour celui-ci. En raison de son caractère intense, cette activité n'est pas indiquée pour tous les chiens.

Votre vétérinaire pourra certainement vous conseiller à ce sujet. La deuxième chose à savoir, c'est qu'il vous faut un frisbee de qualité. S'il n'est pas assez résistant, la mâchoire de votre chien le mettra en pièces en quelques séances à peine.

Le vélo avec son chien

Dépense énergétique

  • La vôtre : moyenne
  • Celle de votre chien : maximale

Si vous êtes un habitué du vélo, vous pouvez très bien continuer à en faire. Votre chien se fera un plaisir de vous accompagner.

Cela dit, vous devez l'habituer à respecter certaines règles autant pour sa sécurité que pour la vôtre. La première c'est qu'il doit courir au même rythme que vous roulez.

Ne le laissez pas traîner derrière, ni prendre de l'avance. S'il prend du retard, vous devez ralentir. Il est peut-être essoufflé et il vous appartient alors de l'attendre. S'il prend de l'avance, donnez de petits coups sur la laisse et il prendra progressivement votre rythme.

Il faut également l'habituer à toujours courir à la droite du vélo. Jamais à sa gauche où il risquerait de rencontrer un autre vélo.

Le roller

Dépense énergétique

  • La vôtre : moyenne
  • Celle de votre chien : moyenne

Il en va de même pour le roller. Encore là, conservez vos bonnes habitudes et faites-vous accompagner de votre chien. Ici, le rythme est essentiel.

Allez-y doucement au départ et veillez bien à ce que votre chien prenne la même vitesse que vous. Si vous ralentissez, il doit aussitôt faire de même, car un chien trop énergique aura tôt fait de vous faire tomber. Vous devez donc anticiper les obstacles qui se présentent sur la route de votre chien tout comme celui-ci doit s'habituer à prendre en considération ceux qui se dressent sur la vôtre.

Dans la plupart des cas, bien qu'une simple laisse soit amplement suffisante, sachez qu'il existe également des harnais adaptés pour cet exercice. Vous en trouverez dans la plupart des animaleries.

L'agility (la course à obstacles)

Dépense énergétique

  • La vôtre : minimale
  • Celle de votre chien : moyenne

Très populaire ces dernières années, l'agility est le meilleur exercice qui soit quand vient le temps de procéder au dressage de votre chien. Cette activité nécessite en effet l'obéissance de votre chien tout en mettant à l'épreuve son adresse. Tout comme le lancer du bâton ou celui du frisbee, l'agility permettra à votre chien de s'amuser pleinement tout en faisant de l'exercice.

Comme vous le savez sans doute, il existe des compétitions locales, régionales, nationales et même internationales. Si le coeur vous en dit, vous pourrez y inscrire votre chien dès que vous le sentirez d'attaque. Mais gardez bien à l'esprit que le premier but de l'agility est de vous amuser avec votre chien et non pas d'en faire un robot.