Gérer la mort de votre chat, que faire et comment ?

Il est normal de vouloir conserver son compagnon le plus longtemps possible. Mais si malgré toute l’attention que vous lui portez, la vie de votre compagnon est devenue trop difficile, épargnez-lui d’inutiles souffrances.

 

Votre vétérinaire lui administrera un sédatif qui le fera sombrer dans un sommeil profond sans douleur. L’euthanasie est probablement la décision la plus difficile à prendre mais indéniablement la plus belle preuve d’amour que vous pouvez donner à votre chat.

Que faire du corps

Après l’euthanasie ou le décès de votre animal, vient le moment de décider de la destination de son corps.

La solution la plus simple est de laisser le corps au vétérinaire qui vous fera payer l’incinération. Il n’est pas rare que des personnes veuillent offrir à leur compagnon dernière demeure digne de ce nom, pour leur permettre de faire leur deuil. Plusieurs possibilités s’offrent à vous :

L’incinération du chat avec récupération des cendres

c’est la plus retenue par les propriétaires d’animaux domestiques. Il vous en coutera une centaine d’euro selon que vous optiez pour une crémation individuelle ou collective.

L’inhumation dans un cimetière pour animaux

Comme pour nous, des sociétés spécialisées se chargent de l’enlèvement du corps, du cercueil, et de l’inhumation dans le respect et la dignité de votre animal.

L’inhumation du chat à son domicile

La loi vous autorise à enterrer votre animal dans votre jardin, à plusieurs conditions :

  • Vous devez être le propriétaire du terrain.
  • Votre compagnon doit peser moins de 40kg (pas de problème pour nos petits félins).
  • Vous devez creuser une fosse de 1,20m de profondeur, en la situant au minimum à 35 mètres d’une habitation ou d’un point d’eau (rivière, source, étang,…). La loi précise que vous devez recouvrir le corps de chaux vive.

La naturalisation

Plus souvent utilisée pour les trophées de chasse, il est toutefois possible de faire appel à un taxidermiste pour son animal domestique. Vous pourrez ainsi retrouver la posture ou l’expression favorite de votre chat.

Attention déposez-lui rapidement le corps après le décès, le résultat dépend de l’état de conservation. Pour trouver un taxidermiste consultez l’annuaire du syndicat des naturalistes taxidermistes.

Faire le deuil  de son chat

Il est naturel de ressentir du chagrin pour un compagnon qui a partagé votre vie, en vous restant fidèle jusqu’au dernier moment. Il n’est pas honteux de lui offrir une dernière cérémonie ou une sépulture décente.

Si vous êtes en famille, expliquez aux enfants, en toute honnêteté, la mort de leur compagnon, et qu’il est logique d’être triste pendant un certain temps.