L'évolution du chaton semaine après semaine

La naissance (80 à 145 grammes)

Votre chatte sait d’instinct ce qu’il faut faire. Un jour ou deux avant la mise bas, elle s’agite, se fabrique son nid, et réduit ses quantités de nourriture. Elle se positionne à l’écart dans un coin sombre.

Elle mettra environ un quart d’heure pour le premier chaton, avec un intervalle de cinq minutes à une demi-heure entre chaque naissance (jusqu’à trois ou quatre heures pour des chattes âgées, ou nerveuses).

La mère dès la sortie du chaton, qui pèsera entre 80 et 145 grammes, le léchera vigoureusement afin d’éliminer le sac placentaire, et de stimuler la respiration. Elle déchire le cordon ombilical et mange le placenta ce qui provoque la lactation.

S’en suit un écoulement vaginal brun rouge ou vert qui se réduit progressivement.

Attention chez certaines chattes nerveuses ou stressées, la moindre perturbation peut faire cesser le travail, évitez les visiteurs et réduisez vos mouvements autour de l’animal.

Les premiers jours du chaton

Ne soyez pas inquiet, votre chatte s’occupera parfaitement de ses chatons.

Sachez qu’ils naissent aveugles, sourds, et incapables de marcher mais n’auront aucun mal à trouver les tétons de leur mère au milieu de la portée, dans le cas contraire vous pouvez les aider.

Ils se mettront à téter rapidement, le premier lait appelé colostrum contient des nutriments et anticorps nécessaires à la bonne santé des chatons.

Ils pétrissent le ventre de leur mère pour stimuler la production de lait, geste que la plupart reproduiront sur les genoux de leur maître.

La première semaine

Période durant laquelle les chatons ne font que téter et dormir. La mère lèche la région abdominale de ses chatons pour stimuler le réflexe uro-génital, provoquant ainsi les déjections, qu’elle ingèrera aussitôt.

La deuxième semaine (environ 200 grammes)

Vers le dixième jour, les chatons se tiennent ou tentent de se tenir debout. Leurs yeux, toujours bleus, s’ouvrent, et leurs oreilles se déplient. Ils s’ouvrent au monde.

La troisième semaine (environ 300 grammes)

Ca y est, ils se déplacent et explorent le monde, réussissent à s’asseoir normalement et commencent à jouer avec leurs congénères. La mère, toujours présente, commence à les préparer à l’indépendance en les laissant seuls de courtes périodes.

La quatrième et cinquième semaine (de 400 à 500 grammes)

Ils peuvent commencer à ingérer des aliments solides, ils apprennent à laper le lait et l’eau dans une soucoupe, et ils font leur toilette sans l’aide maternelle. Ils imitent leur mère en enterrant leurs excréments, grattent le bois, et des supports verticaux.

S’ils n’imitent pas leur mère sur le griffoir de la maison, c’est le moment idéal pour leur apprendre.

La sixième et septième semaine (de 600 à 750 grammes)

L’apprentissage de l’état sauvage apparaît, ce qui va de paire avec les jeux qui s’apparentent à la chasse et à la traque. La mère commence son sevrage en restreignant l’accès aux mamelles et pour les chats d’extérieurs en leur apportant des proies blessées pour qu’ils développent leur instinct de chasseur.

La huitième semaine (environ 800 grammes) et au delà

Le chaton est propre et sevré, voilà pourquoi il est conseillé d’attendre cet âge pour acquérir ou adopter un chaton. Il devient indépendant de sa mère.