L’identification par puce électronique pour le chat : infos et conseils

Bien sur l’identification de votre chat n’est pas une mesure obligatoire (sauf pour certains déplacements), mais fortement conseillée. Imaginez que votre matou d’appartement profite d’un moment d’inattention, ou d’un voyage, pour s’enfuir.

 

Il retrouvera plus aisément votre domicile avec un système d’identification.

La puce électronique d’identification

L’implant d’une puce électronique sous la peau de la nuque de votre chat, se révèle être la méthode d’identification la plus sûre.

Il s’agit d’un petit transpondeur de quelques millimètres, résistants aux chocs et, possédant un numéro unique qui permettra de trouver sur une base de données l’ensemble des coordonnées du propriétaire.

Seuls les vétérinaires sont habilités à implanter cette puce qui ne nécessite aucune anesthésie.

Les refuges, et les vétérinaires sont équipés d’un lecteur de puce qui leur permettra de vous contacter dans les plus brefs délais.

Lors de la pose de la puce vous recevrez une carte contenant les codes que vous conserverez précieusement.

Cette puce est exigée par la Grande-Bretagne pour tout passage de carnivore.

Le tatouage

Cette méthode consiste à tatouer l’intérieur de l’oreille droite.

Elle est obligatoire pour toute cession par un vétérinaire ou un refuge depuis 1989 et pourra vous être exigée dans certain hôtel, camping, ou dans des régions infestées par la rage.

Le tatouage se réalise sous anesthésie générale chez son vétérinaire, qui comme pour la puce vous fournit une carte comprenant les numéros enregistrés au fichier national félin.

Le collier pour chat

Les colliers permettront aux personnes de déterminer que votre chat à un maître, mais les colliers peuvent se perdre ou se casser.

Il est donc indispensable de le coupler avec un tatouage ou l’implant d’une puce électronique.