La santé du Husky Sibérien : infos et conseils

Le Husky Sibérien est considéré comme étant un chien très résistant. Il est de plus peu sujet à divers problèmes très répandus, comme la dysplasie de la hanche. Les trois principaux facteurs à surveiller attentivement chez cette race sont les yeux, les problèmes cutanés et la digestion.

Les yeux

Les cataractes : Les cataractes sont le problème de l'oeil le plus courant chez le husky sibérien. Il s'agit d'une perte de transparence du cristallin (membrane transparente située derrière l'iris) de l'oeil, celui-ci apparaît alors blanc et opaque. Les cataractes peuvent mener à la cécité. On distingue par contre les cataractes juvéniles qui apparaissent tôt chez le chien mais qui mènent plus rarement à la cécité.

Le seul traitement possible pour les cataractes est l'extraction chirurgicale du cristallin.

L'atrophie rétinienne progressive : Cette maladie de l'oeil est caractérisée par la disparition progressive de vaisseaux et/ou de cellules pigmentées de la rétine. Cette dégénérescence mène à la cécité.

Il n'existe aucun traitement pour l'atrophie rétinienne progressive.

La dystrophie cornéenne : Ce problème est engendré par un manque de nutrition de la cornée. On distingue les dystrophies dites superficielles qui sont causées par des dépôts calcaires ou lipidiques sur la cornée et les dystrophies dites profondes (endothéliales) qui entrainent des oedèmes de la cornée et son opacification.

Les dystrophies superficielles ne mènent pas à la cécité. Pour ce qui est des dystrophies profondes, il existe des traitements chirurgicaux.

La dysplasie du ligament pectiné : Il s'agit d'un défaut du ligament pectiné qui peut causer le glaucome.

Le glaucome : Le glaucome est une augmentation de la pression à l'intérieur de l'oeil. Il s'agit d'une grave affection de l'oeil qui doit être traitée rapidement en raison de la forte douleur et des risques de lésions au nerf optique. Les principaux symptômes du glaucome sont une augmentation du volume de l'oeil, une pupille très dilatée (elle semble entièrement noire), le blanc de l'oeil qui devient rouge et une forte douleur (changement de comportement du chien, inconfort notable, etc.).

Le traitement du glaucome se fait à l'aide de collyres spécifiques mais l'intervention chirurgicale peut être nécessaire.

La peau

Le Husky est sujet à une affection de la peau spécifique à cette race (ainsi qu'aux malamutes): la dermatose par carence de zinc.

Cette maladie, qui apparait généralement vers l'âge d'un an, peut survenir à la suite d'un stress, tel une mise bas, un déménagement, etc.

Les signes cliniques de cette maladie sont une dépilation (perte de poils) localisée au niveau des jointures, principalement au contour de yeux, à la commissure des lèvres et à la base des oreilles. On voit apparaître des gerçures et des croûtes sur la partie affectée.

Ce chien ne semble par contre pas vraiment souffrir de démangeaisons. Cette affection se traite facilement et très efficacement par des traitements à base de zinc prescrits par le vétérinaire.

La digestion

Ce problème, bien que facilement réglable, touche presque tous les Huskies à un moment ou à un autre.

Il ne s'agit pas ici d'une pathologie mais plutôt d'une particularité des Huskies avec laquelle il faut composer. Sans entrer en détail dans la complexité du système digestif, disons simplement que, en raison d'une insuffisance insulinaire (hormone produite par le pancréas), la digestion des glucides, particulièrement des amidons, peut être difficile pour le husky.

Les amidons n'étant pas transformés adéquatement, ils fermentent dans l'intestin du chien, causant ainsi des gaz et de la diarrhée.

Il est difficile de limiter les apports d'amidon (riz, pomme de terre, mais, blé, etc), celui-ci étant un constituant majeur des moulées commerciales, il est par contre important de s'assurer que ces aliments soient bien cuits, donc plus facilement digestibles pour le Husky.

Il est fréquent de devoir essayer plusieurs moulées avant d'en trouver une qui convienne à votre chien.


Lire Nourrir son chien : quels aliments lui donner ? pour d'autres informations pratiques

Une autre particularité, mais positive cette fois-ci, que l'on peut (plus ou moins) associer au système digestif du husky, c'est que ce chien doit consommer moins de nourriture pour l'entretien de son organisme (construction de tissus,etc) que les autres races.

Le Husky est donc ce que l'on peut appeler "un format économique".