Les aprioris sur le comportement du chien

Il faut taper avec un journal et jamais avec la main car la main du maître est faite pour caresser : faux ! 

Avez-vous déjà croisé une chienne chez votre libraire achetant un journal pour corriger sa progéniture ? Elle se sert de sa gueule et pour encourager un comportement et pour punir le chiot "délinquant".

Cette affirmation n'est fondée que sur l'anthropomorphisme. Pour que l'animal fasse le lien entre son action et la sanction il faut que cette dernière soit immédiate, si plusieurs secondes s'écoulent (le temps d'aller chercher le journal) entre les deux il ne fera plus la relation. Si vous désirez néanmoins persister il est fortement conseillé de garder le journal sur vous 24h/24 !

Un chien sait quand il a fait une bêtise car il couche les oreilles, rampe voire se couche sur le dos : faux !

Le chien réagit de cette manière pour envoyer des signes de soumission et pour se soustraire à un moment qu'il a enregistré comme étant pénible. Les déclencheurs de ce type de réponses peuvent être le ton de la voix, le bruit de la clé dans la porte (pour les chiens qui détruisent quand il sont seuls).

Vous en doutez ? Prenez son jouet préféré, agitez le en prenant une grosse voix. Vous verrez apparaître le même comportement.

Le chien a la notion du mal et la notion du bien : Faux !

Suite logique de l'item précédent, il distingue deux types d'interactions :

  • Celles qui lui sont bénéfiques et lui rapporteront des caresses, de la nourriture.
  • Celles qui lui sont désagréables et lui apporteront des sanctions.

Le bien, le mal, la justice sont des concepts humains et non canins.

Le chien lèche la personne qu'il a mordue pour se faire pardonner : Faux !

Fidèle à ses codes comportementaux, le chien lèche la personne pour apaiser le perdant (celui qui a été mordu).

Dans la nature, la séquence d'agression se compose de 3 phases :

  • La menace
  • L'agression
  • L'apaisement par léchage de l'individu qui a été mordu, le but étant de ramener la tension émotionnelle des protagonistes à un niveau acceptable.

Il faut regarder un chien droit dans les yeux pour ne pas se faire mordre

Vous avez une chance sur deux pour que cela marche. Les chiens ne se regardent jamais fixement dans les yeux.

Quand ils le font c'est pour se menacer. Si vous avez en face de vous un chien sûr de lui, votre regard sera à l'origine d'un très mauvais souvenir pour vous !

un chien détruit, aboie ou souille l'appartement en votre absence pour se venger: Faux !

Ces actes constituent une activité redirigée qui a pour but de ramener la tension émotionnelle dans des limites acceptables.

Ces comportements ont généralement lieu les 30 premières minutes après votre départ et sont souvent liés à la peur.

Par une stratégie adaptée ces comportements s'estompent assez rapidement. La vengeance est un concept humain.

Il n'y a pas de mauvais chiens mais que des mauvais maîtres : Faux !

il y a malheureusement de mauvais chiens (je dis bien chien et non race). Ces chiens sont "mauvais" car ils ont été entravé dans leur imprégnation (12 premières semaine de leur vie) ou car leur mère ne les a pas éduqué (mère trop jeune ou craintive).

Vous pourrez être le meilleur maître du monde ces chiens garderons a tout jamais un comportement inadéquat car selon le degré de privation, le chien ne pourra fonctionner correctement avec d'autres chiens, avec les humains, dans un environnement riche (peur).

Un chien qui a mordu mordra toujours : Faux !

Il existe 7 types de morsure (classification de Moyer) selon le type de morsure le risque de rechute, si on entreprend une démarche de thérapie, sera minime. Il faut savoir que potentiellement tout chien peut passer à l'acte. Le risque zéro n'existe pas.