L'assurance chien, pourquoi comparer et souscrire ?

L'assurance chien deviennent en France incontrournables pour le porte-monnaie des propriétaires et la santé de leur chien.
En effet, les frais médicaux sont souvent élevés.

L'assurance chien permet entre autre le remboursement :

  • des frais vétérinaires
  • des interventions chirurgicales
  • des frais postopératoires.

L'assurance chien de type Mutuelle

Les frais médicaux de notre chien sont parfois très élevés !

Les compagnies d'assurances mutuelles pour chiens proposent divers types de polices couvrant notamment :

  • Les interventions chirurgicales et les frais postopératoires
  • L'assurance chien pour le remboursement des frais vétérinaires
  • La mort du chien par maladie, causée par des tiers, ou survenant à la suite de certaines opérations
  • L'abattage ordonné ou autorisé par la compagnie assureuse après déclaration de l'assuré
  • L'abattage ordonné par les autorités publiques dans le cas de rage ou d'éventration

Suivant le montant des primes, les remboursements par les assurances animaux s'effectuent sur la base de 60 à 80%, après une franchise de quelques mois.

Une feuille de soins paraphée par le vétérinaire doit être jointe à toute demande de remboursement, celle-ci devant être adressée à la compagnie dans les délais les plus rapides.

Dans le cas d'une assurance chien mortalité, il sera bon de conserver le cadavre pendant quelques jours afin d'éviter toute contestation sur la cause du décès. Malheureusement, ce genre d'assurance nécessite souvent un important échange de correspondance.

L'assurance chien de type sinistre

Tout propriétaire de chien est responsable des actes commis par celui-ci. L'article 1385 du Code civil précise que "le propriétaire d'un animal, ou celui qui s'en sert pendant qu'il est à son usage, est responsable du dommage que l'animal a causé, soit que l'animal soit sous sa garde, soit qu'il fût égaré  ou échappé".

Cette responsabilité ne souffre pas d'exceptions, sauf dans quelques cas très limités et bien définis :

  • Chien confié à une personne dont le métier est la garde des chiens
  • Accidents causés par un chien de garde à l'intérieur d'une propriété privée, à condition qu'une pancarte indiquant la présence d'un chien soit apposée visiblement à l'entrée.

Un chien - surtout s'il s'agit d'un animal jeune - peut causer des dégâts variés, allant des destructions matérielles aux accidents graves (le propriétaire d'un chien qui provoque un accident de voiture en traversant inopinément une rue ou une route est responsable de toutes les conséquences de cet accident).

Son propriétaire a intérêt à contracter une assurance chien qui le couvrira en cas de dommages causés par l'animal.

Il peut s'agir d'une assurance spéciale, établie en fonction de l'utilisation que l'assuré fait de son chien, de l'endroit où il habite, etc. Le plus souvent, le risque chien est incorporé, moyennant un léger supplément de prime, à l'assurance générale dite "responsabilité civile du chef de famille".

Cette assurance chien couvre les dommages causés à autrui par le ou les chiens de l'assuré. Dans tous les cas, il faut immédiatement adresser à la compagnie d'assurance chien une déclaration relatant, avec le maximum de précisions, les conditions dans lesquelles s'est produit le "sinistre".

Mais un chien ne risque pas seulement de causer des dommages, il peut aussi en subir.

Sa mort, indépendamment de toute considération sentimentale, peut se traduire par une perte financière, surtout si le propriétaire est un éleveur professionnel.


Comparez les assurances