Les phéromones chez le chat zen

Déménagement, cohabitation avec un autre animal, voyage, … autant de situations qui peuvent générer du stress et un état d’anxiété chez le chat.

 

Il peut alors développer des troubles du comportement, faire preuve d’agressivité ou encore se prêter des détérioration (marquage urinaire, griffades, etc.).

La solution ?

Répandre avec un spray ou un diffuseur des phéromones naturelles qui vont aider à créer un environnement sécurisant et prévenir ce type de manifestations.

Les phéromones sont des substances naturelles répandues chez les animaux. Elles leur permettent de communiquer au sein d’une même espèce.

Les plus connues sont les phéromones sexuelles émises par les femelles pour attirer le mâle pendant les chaleurs, mais elles peuvent également être utilisées pour le marquage territorial, pour intimider des agresseurs, etc.

Les chats déposent des phéromones faciales sur les objets par frottement de la face.

Lorsqu’ils perçoivent des phéromones, ils dressent la tête, ouvrent partiellement la bouche et restent ainsi immobiles quelques secondes.

Ce comportement particulier est appelé Flehmen. Ainsi balisées, les surfaces sont reconnues par le chat comme des endroits familiers et sécurisés.

Ces marques transmettent un message de bien-être.

Il existe dans le commerce des spray et diffuseurs reproduisant les propriétés apaisantes des phéromones faciales utilisées par les chats pour marquer leur territoire et s’y sentir en sécurité, développés par un laboratoire de santé animale et notamment disponibles chez le vétérinaire.

Certains éleveurs recommandent aussi ces produits qu’ils utilisent dans le cadre de leur travail de sélection. Leur achat peut être financé en partie par le forfait prévention contenu dans certaines formules d’assurance santé du chat.

Un stress plus ou moins bien géré

Ces phéromones reproduites naturellement permettent de créer un environnement sécurisant et familier pour le chat et prévenir ainsi les manifestations d’anxiété ou de stress chez l’animal et les troubles du comportement qui en découlent :

  • marquage urinaire,
  • griffades,
  • problème de cohabitation entre animaux,
  • modifications d’environnement,
  • troubles dus à un transport ou déplacement (on peut les utiliser aussi bien à l’intérieur de la maison que dans une cage de transport ou un panier),
  • agressivité,
  • retour d’hospitalisation, etc.

Si certains chats gèrent très bien une situation stressante et vont simplement se sentir déstabilisés pendant quelques heures ou quelques jours, d’autres auront beaucoup de mal à faire face à certains événements, même mineurs.

Le stress aigu ou chronique peut avoir un impact sur leur santé et engendrer ou exacerber des problèmes tels que la cystite, les problèmes dermatologiques, l’anorexie, l’obésité, etc.

Certains de ces signes peuvent avoir d’autres origines que des problèmes de comportement, il reste conseillé de consulter un vétérinaire qui recommandera un traitement approprié.