Les vaccinations du lapin : infos et conseils

Les vaccinations du lapin

Tout comme les autres animaux, le lapin peut être sujet à divers soucis de santé. Il est donc important de les connaître afin de mieux les détecter lorsqu'ils surviennent !

Les lapins doivent régulièrement être vaccinés contre deux maladies virales : la myxomatose et la maladie hémoragique virale (V.H.D.), qui sont toutes les deux très graves voire mortelles.

lapin vacciné

La myxomatose

C'est une maladie très contagieuse. Elle peut être transmise par voie directe par des animaux malades ou porteurs sains (cad infectés sans présenter de symptômes), ou par voie indirecte par les moustiques, les puces, les tiques et autres parasites.L'évolution peut être fulgurante et dans ce cas la mort survient au bout de quelques jours !

La durée d'incubation de la myxomatose et comprise entre 5 et 15 jours.

Les symptomes sont les suivants :

  • abattement
  • conjonctivite
  • écoulement occulaire
  • gonflements cutanés sur la tête et les membres
  • inflammation des organes génitaux

Le taux de mortalité est élevé et il n'existe aucun traitement contre la myxomatose, alors le vaccin est impératif.

Les laperaux peuvent être vaccinée pour la 1e fois vers l'âge de 30 jours, avec un rappel vers 60 jours. Les rappels suivants se font tous les 4 à 6 mois pendant toute la vie. Un petit nodule se forme à l'endroit de l'injection et correspond à la réaction au vaccin si vous n'avez pas massé votre lapin après l'injection.

La maladie hémoragique virale (M.H.V. OU V.H.D.)

Cette grave maladie, qui ne frappe que les lapins âgés de plus de 30-50 jours, se transmet soit directement par des lapins malades, soit par des objets contaminés ou des parasites.

Le temps d'incubation est très court : entre 36 et 72 heures.

Les symptômes sont soudains :

  • hémorragies nasales
  • buccales et anales
  • éternuements
  • crises d'excitation
  • spasmes, suivis de la mort du lapin.

Il peut même arriver que l'animal meure subitement, sans avoir présenté le moindre symptôme, à cause d'un grave problème de coagulation.

Il n'existe aucun traitement et la mort survient dans 100% des cas. Le vaccin est là aussi impératif !

La première vaccination se fait vers 10 semaines, mais en cas de nécessité on peut l'effectuer plus tôt, avec un rappel un mois plus tard.

Les rappels se font ensuite tous les 6 mois selon le type de vaccin.