Tout sur le chien : les dossiers et guides

Ils commentent le Doc Animaux !

Sany
@#1 Voici les nouvelles ! Progressivement, ma chienne a perdu tout son sous-poil, maintenant il ne lui reste plus que le poil de jarre... Bonjour le paillasson :) Et on a trouvé ce qui avait changé : au lieu de rester dehors la journée, elle reste à l'intérieur, bien au chaud depuis le début de la saison... Donc elle n'a pas refait... more
CHAKINA
@Felicy Tout d'"abord Félicy, un grand bravo pour l'investissement en temps et en énergie que tu as consacré et consacre à l'éducation de ton DA et à votre relation. Je ne vais pas reprendre le message fort interessant de Positive, étant globalement d'accord avec elle. "Chercher la collaboration du chien plutôt... more
Anonyme
@#1 J'avais acheté dernièrement un autre vermifuge (je ne me souviens pas du nom par contre), mes chiens ont été malades (diarrhée et vomissements) et pareil, aucun changement niveau croquettes ou autre, le véto m'a dit que c'était sans doute le vermifuge. Ca peut arriver, c'est peut-être ça
Julien
@#1 Comme ça n'a l'air d'être ni de l'eczema ni la gale, si le chien n'a pas de puces, le véto leur dira qu'il faut attendre de voir Donc avant d'aller chez le véto, un bon shampoing anti parasitaire et faut attendre de voir si ça passe ( pas de traitement par cortisone? sinon, ça peut être ça )
Tony
Mon chien a 11 mois et viens de commencer (il y a un mois) des cours d'obeissances. je sais c'est tard, mais il vient de la spa. pensez vous qu'il est encore temps pour l'agility? faut il d'abord qu'il soit "bon" en obeissance? comment se deroule les cours...?
admin
@#2 Merci à vous pour la réponse. je vais aller me renseigner dans le club voisin et voir comment cela se passe. Même si je n'ai pas miele depuis longtemps, elle est assez obeissante. Maintenant, faut que je vois comment elle se comporte quand il y a du monde autour mais tout s'apprend dans la vie et je pense que cela lui fera vraiment... more

Entretenir le poil du chien

  1. Brossez votre chien avant le bain. Vous retirerez ainsi les poils morts et démêlerez nombre de nœuds. Utilisez pour ce faire une brosse correspondant au type de poil de votre chien. Ce brossage préalable évitera également de boucher le siphon de votre baignoire...
  2. Faites couler une eau tiède et remplissez le fond de la baignoire que le chien soit préparé à la température de l'eau. L'idéal est de commencer les bains le plus tôt possible dans la vie du chien afin que celui-ci y soit  familiarisé.
  3. Mouillez abondamment le chien en évitant soigneusement les yeux et surtout les oreilles dont vous pouvez même obstruer l'entrée à l'aide d'un morceau de compresse.
  4. Lavez le chien mais attention aux réactions allergiques, n'utilisez que des produits vendus en animalerie et réservés aux chiens. Vous pouvez choisir un shampoing pour poils clairs / poils foncés / poils raides etc ... Ils moussent beaucoup moins que les produits cosmétiqués pour humains. C'est tout à fait normal. Cela évite de trop abimer la pellicule hydrofuge qui permet à l'animal de séchez rapidement et de le protéger contre les agressions extérieures.
  5. Rincez le chien à grande eau et au moins 2 fois, à cause du sous poil. Attention, des que vous couperez l'eau, le chien en profitera pour s'ébrouer et vous faire partager son bain.
  6. Séchez le chien à l'aide d'une serviette et finissez au moyen d'un sèche-cheveux réglé à la température et au débit d'air le plus faible. Gardez vos distances, la peau du chien est beaucoup plus sensible que la nôtre à ce type d'agressions.
  7. Brossez à nouveau le chien pour le démêler
  8. répétez ce lavage 1 fois par mois pour les chiens à poils longs, tous les 15 jours pour les chiens les plus petits et donc plus proches des poussières. Les grands chiens à poils courts type bergers allemands pourront se contenter d'un lavage tous les 6 mois. N'abusez pas des bains, lavés plus souvent que nécessaires, les chiens risqueraient de développer des maladies de peau. Par contre vous pouvez les brosser plus souvent, vous en profiterez d'ailleurs pour vérifier que votre chien n'a pas de petites blessures, de tiques ou autres...
  9. Afin d'entretenir la relation avec votre animal, de repérer la présence éventuelle de petites blessures, de tiques ou autres...Un brossage régulier est nécessaire, sinon, vous risquez la multiplication des nœuds...

Brosser les dents de son chien

Le brossage des crocs du chien

Normalement, votre chien est sensé entretenir ses dents sans l'aide de l'homme et parfaitement naturellement, en rongeant des os, en mâchouillant des branches ou même en mastiquant ses croquettes.

Néanmoins, si votre chien mange de la pâté ou de la nourriture maison (ce que nous ne conseillons pas) ou s'il n'a pas l'occasion de se faire les crocs sur votre mobilier... Il s'agit de l'aider à nettoyer ses dents.

Un manque de soins dentaire pourrait entrainer une accumulation de tartre, un déchaussement des dents, une infection dentaire, ou tout simplement un dégagement d'odeurs nauséabondes.

brosse à dents pour chien

1 à 2 fois par semaine, équipez vous d'une brosse à dents pour chiens (si si ça existe) et d'un dentifrice adapté. Vous trouverez cela en animalerie. Vous pouvez également utiliser un doigt en caoutchouc muni d'ergots nettoyants. Brossez doucement (surtout la base des crocs) et finissez par un petit biscuit dentaire ou un spray aromatisé. Oubliez par contre les friandises qui sont sensées nettoyer toutes seules les dents de vos chiens. C'est très insuffisant.

brosser les dents d'un chien

S'il est déjà trop tard et que le tartre s'est accumulé, faites appel au vétérinairequi procèdera à un détartrage par ultrasons. Néanmoins, cette opération étant réalisée sous anesthésie générale, il n'est pas bon d'en abuser, particulièrement chez les petits chiens. Soyez donc rigoureux dans le soin apporté aux quenottes de votre animal de compagnie.

Nettoyer les oreilles du chien

Plus les oreilles sont longues et plus il faut les surveiller.

Des oreilles de chien sensibles !

Les oreilles des chiens sont très sensibles aux otites, aux infections fongiques et aux parasites (gale d'oreilles).

En effet, la forme de celles-ci ne favorise pas la ventilation du conduit auditif et l'élimination du cérumen. Dans un milieu chaud et humide tel que celui-ci les bactéries et les champignons ont vite tendance à se développer et à entrainer des infections dont il est parfois très difficile de se défaire.

Quand nettoyer les oreilles du chien ?

Il est donc nécessaire de nettoyer les oreilles de votre chien tous les 15 jours environ, idéalement chaque semaine pour les races à oreilles tombantes (les spaniels particulièrement).

Quelle solution pour le chien ?

Utilisez pour ce faire une solution auriculaire que vous injecterez en quantité dans l'oreille de votre chien. Massez ensuite celle-ci entre vos doigts pour répartir le produit jusqu'au fond du conduit. Vous devez entendre un bruit de succion caractéristique.

Pas de coton-tige pour le chien

Nettoyez ensuite à l'aide d'une compresse ou d'un papier absorbant le cérumen remonté à la surface. N'utilisez pas de coton tige dont le coton pourrait pénétrer au fond du conduit en entrainer une infection.

Si votre chien est régulièrement gêné par ce genre de problèmes auriculaires, vous pouvez couper les poils à l'intérieur de ses oreilles afin de faciliter la ventilation du cérumen et le nettoyage des déchets.

Vous pouvez également consulter votre vétérinaire pour une analyse de ces déchets. Il est parfois difficile d'identifier une gale d'oreille ou une infection fongique.

Nettoyer les yeux du chien

Dès son plus jeune âge, vous devez habituer votre chien au nettoyage des yeux. En effet, ce sont des organes très sensibles, particulièrement chez les chiens de type brachycéphales (à museau plat) ou certaines races de chiens (shitzus, spaniels, bichons, yorkshire...). Un manque de soins régulier peut vite entrainer un amas de déchets puis l’obstruction des canaux lacrymaux qui nécessiterait alors une opération chirurgicale.

Pour ce nettoyage vous devez utiliser une solution nettoyante vétérinaire et une compresse ou un tissu non pelucheux (pas de coton-tige).

Vous devez réaliser cette opération au moins 2 fois par semaine voire chaque jours pour les chiens les plus sensibles tels que les shitzus ou les bouledogues français dont les yeux sont particulièrement globuleux.

Profitez de cette opération pour jeter un œil à la cornée de votre chien. Celle-ci peut avoir subit des petites coupures qu'il s'agit de faire soigner chez le vétérinaire.

Couper les griffes du chien

Normalement, il n'est pas nécessaire de couper les griffes d'un chien. Votre compagnon est sensé user ses griffes en creusant dans votre jardin ou tout simplement en marchant, en courant, etc..

Néanmoins, de nombreux chiens (particulièrement ceux vivant en appartement) n'ont que trop peu l'occasion de gambader et d'user leurs griffes et celles-ci peuvent vite prendre une taille anormale. il s'agit de ne pas laisser cette situation perdurer. en effet, des griffes trop longues peuvent véritablement gêner votre chien, le perturber dans ses appuis, dans sa démarche et provoquer à la longue des douleurs dorsales importantes. Sans parler des blessures que votre compagnon pourrait vous occasionner en jouant ou en réclamant un biscuit.

Il s'agit des lors de couper les griffes de votre chien tous les 2 mois environ.

Les griffes de nos animaux domestiques n'ont aucun rapport avec nos propres ongles. Vous devez donc vous équiper d'un véritable coupe griffes adapté que vous pourrez trouver en animalerie pour quelques euros.

Raccourcir petit à petit les griffes du chien

Ainsi équipé et bien éclairé, vous raccourcirez petit à petit les griffes de votre chien jusqu'à apercevoir un point noir en leur centre. et la STOP !!! En effet, les griffes de votre chien sont parcourues depuis leur racine de veines et une coupe trop courte risque d'entrainer un saignement parfois abondant et une douleur importante pour votre chien. Si vous ne vous sentez rassuré, faites appel au toiletteur ou au vétérinaire. Il saura réaliser l'opération en toute sécurité.

Attention de ne pas couper les griffes trop court !

Assurance animale : Dangers domestiques, chiens et chats à l’abri des tentations

La maison recèle de nombreux risques pour le chien et le chat. Les dangers domestiques représentent une part importante des motifs de consultations vétérinaires.

Escaladeurs, curieux de tout, s’amusant d’un rien, les dangers guettant chiens et chats – quel que soit leur âge – sont un peu partout dans la maison.

Ils occasionnent chaque année de nombreuses consultations vétérinaires, parfois en urgence. Pris en charge au même titre que la maladie par l’assurance santé animale (mutuelle chien et mutuelle chat) et s’ils sont remboursés à hauteur de la formule choisie, il est toutefois possible d’éviter bon nombre de problèmes de ce type.

Certes, il peut être parfois difficile de tout mettre sous clef, du moins de tout rendre complètement inaccessible, comme les fils électriques de nos appareils ménagers et les prises, notamment.

C’est pourtant l’une des premières choses à laquelle il faut tenter de veiller, notamment les jours suivant l’acquisition d’un animal et lors de l’absence des maîtres.

Certains, bricoleurs, redoublent d’ingéniosité. Comme on le fait pour protéger les enfants en bas âge de toute tentation de ce type, le matériel électrique est dissimulé plus ou moins habilement à l’aide de boîte de carton. Attention à ne pas inciter à trop de curiosité, bien connu chez les animaux, pour ne pas risquer de provoquer l’effet inverse de celui recherché !

A chaque pièce ses précautions

Toutes les pièces de la maison présentent leurs propres sources de dangers. Dans la salle de bain, ce peut être des médicament laissés en évidence, voire un rasoir jetable en plastique. Dans le salon, ce sont certaines plantes d’intérieur responsables, si le chien ou le chat en ingère, d’intoxication.

Intoxication (toxiques et alimentaires) également dans la cuisine avec tout ce que l’on peut y trouver. Cette dernière pièce présente aussi des risques importants de brûlures, notamment chez les chats capables de sauter sur un plan de travail.

La buanderie, le garage ou encore une loggia peuvent aussi être l’endroit où l’on entrepose engrais, produits de traitement pour le jardin, insecticide, antigel, allume-barbecue… autant de dangers potentiels.

Faire passer le message !

Hormis le fait de ne pas laisser en évidence produits et objets (couteaux, ciseaux, aiguilles et fil de couture…) avec lesquels les animaux pourraient se blesser, on peut aussi par l’éducation tenter de leur faire comprendre les interdits.

Certains chiens et chats assimilent très rapidement ce genre d’ordre – lorsqu’on les prend sur le fait uniquement – que l’on accompagne d’un Non ! prononcé fermement, une tape sur les fesses, ou encore à l’aide d’une subtile projection d’eau avec un spray tout en faisant en sorte que l’animal ne voit pas d’où cela arrive !

Restent les chutes, qui sont difficiles à contrôler, principalement chez les chats

On trouve dans le commerce, pour les animaux, des barrières qui sont finalement du même type que celles utilisées chez les jeunes enfants afin d’interdire l’accès à certains endroits.

Enfin, sans transformer sa maison en bunker, il faudra penser à sécuriser balcons et fenêtres dès que l’on s’absente d’une pièce.

Comparer les assurances animaux